PLAN DU SITE
AVERTISSEMENTS
INFORMATIONS

  Date de création : 13.07.2018
Dernière mise à jour : 27.04.2021

Les articles publiés sur le site ou le blog ont tous été rédigés dans le respect des personnes mentionnées. Si par hasard, vous vous sentiez offensés, ce serait totalement involontaire de ma part ; aussi je vous demanderai de ne pas hésiter à me contacter.

Tous les textes ont été rédigés par l'auteure de ce site ; respectez son travail....
Respectez le travail de tous les auteurs et citez toujours vos sources.Merci de votre compréhension.

Généalogie d'une famille ordinaire   

GENEANET 1
Inscription et Confidentialité

5. LA BIBLIOTHEQUE DE GENEANET

C’est une bibliothèque numérique composée de documents et d’imprimés numérisés et indexés ; elle est constituée de livres, de revues, d’almanachs, d’annuaires civils et militaires, de monographies, de revues généalogiques, de titres de la presse ancienne

4. LES CORRESPONDANCES

Lors de l’affichage d’une personne dans un arbre, cet ancêtre est immédiatement comparé avec  tous les autres arbres de Geneanet ; l’idée est de retrouver quels autres utilisateurs travaillent sur le même  ancêtre, la même branche ou le même patronyme.

Au fur et à mesure de l’avancement de votre arbre, Geneanet vous signale s’il existe des correspondances :   
les correspondances simples : Geneanet va vous faire des propositions d’éventuels homonymes trouvés dans l’arbre d’un autre chercheur (arbres, relevés, tombes, Bibliothèque généalogique); si une coche « rouge » apparaît, c’est que Geneanet a trouvé un possible ancêtre identique     
les correspondances intelligentes : Geneanet est certain de vous apporter de nouvelles pistes de recherche (ascendance, mariage, naissance, décès) ; pour régler les correspondances intelligentes, cliquez sur l’onglet « préférences » ; si vous décochez toutes les options, Geneanet ne vous fera plus aucune suggestion !

N’oubliez pas de   
• toujours vérifier l’information,   
• prévenir l’auteur de l’arbre si vous intégrer une branche à votre arbre et le remercier pour cette découverte !

On retrouve le moteur de recherche (filtres) sur la gauche de l’écran, avec des filtres de recherche supplémentaires :
   
• Filtre « Type de fonds » : pour limiter les résultats à un type de fonds particulier : voir ci-dessus   
• Filtre « Filiation » : vous permet de filtrer les résultats en limitant ceux-ci aux personnes ayant une ascendance et/ou une descendance connue (option Premium)   
• Filtre « Données » : possibilité de limiter les résultats aux données dont les sources sont indiquées (option Premium)   
• Filtre « Droits d’accès » : masquage des données payantes ou réservées aux membres Premium, dans le cas où vous affichez indifféremment les arbres et les données d’associations ou autres   
• Filtre « limitation par identifiant » : permet de cibler sa recherche sur un seul identifiant que l’on connaît, ou sans un ou plusieurs identifiants également connus

Réglez vos préférences de recherche
Il peut être utile de régler vos préférences pour éviter de retaper systématiquement les mêmes informations :   
• le 1er onglet donne accès aux réglages des variantes : la fonction « toujours activer les variantes noms/prénoms » permet d’obtenir les variantes du patronyme recherché   
• le 2ème onglet « identifiants à exclure » vous permet d’exclure de vos recherches les identifiants ou les groupes de contact que vous connaissez déjà.

Petites astuces :   
• le « ? » remplace une lettre, lorsque l’orthographe est incertaine / Par exemple, LEFEB?RE permet de chercher sur Lefèbvre et Lefébure seulement     
• le « * » peut remplacer plusieurs lettres / Par exemple, LEF*RE permet de chercher sur Lefèvre, Lefebvre, Lefaivre, Lefébure, et d’autres encore.     
• faites une recherche sur une commune sans mentionner de patronyme ; apparaitront tous les noms présents dans le village, à une période donnée.

3. COMMENT RECHERCHER SES ANCÊTRES

Vous pouvez rechercher un individu seul par son nom et ses prénoms, y ajouter un conjoint (option Premium) ou des parents (option Premium), et sa profession (Premium), ajouter une commune, un département, un pays (la notion de région a disparu depuis cette dernière version, les régions administratives françaises étant modifiées), et une période de dates.

b/  Vérifier ce qui apparaît

Vous pouvez vérifier votre paramétrage comme si vous étiez un visiteur, pour cela, utilisez lepetit menu déroulant située en pied de page :

a) Masquer ou afficher une personne

Rendez-vous sur le menu “Paramétrer mon arbre” : les deux onglets centraux vous proposent de définir les personnes qui seront masquées ou celles qui seront publiques. Prenons l’exemple d’une personne dont vous voulez forcer l’affichage (le système est le même pour les masquages), un cousin célèbre par exemple, qui ne s’offusquera pas de figurer sur votre arbre généalogique. Cliquez sur l’onglet “Personnes publiques” : voici comment apparaît sa fiche lorsque vous êtes propriétaire de l’arbre :
Si vous avez choisi le mode “privé”, aucun visiteur ne pourra la voir, ni ne saura qu’elle existe.Il ne vous reste qu’à saisir autant de personnes que vous voulez (on peut désormais cocher plusieurs personnes à la fois, ce qui n’était pas possible avant) : celles-ci seront désormais toujours affichées sur votre arbre, même après l’envoi d’un fichier GEDCOM pour ceux qui utilisent ce système*.Vous pouvez également aller sur chaque fiche et la personnaliser.

2. LA CONFIDENTIALITE

Il est très important de bien paramétrer les options de confidentialité de ses données en ne laissant apparaître que les personnes que l’on souhaite voir apparaître publiquement.
Lorsque vous créez votre arbre (vous pouvez modifier ensuite cela à tout moment), vous devez choisir les personnes contemporaines (nées il y a moins de 100 ans par défaut) que vous allez masquer ou non. En tant que propriétaire de votre arbre (“éditeur”), vous voyez bien entendu toutes les informations, mais il est important de bien réfléchir à ce que vous souhaitez laisser apparaître aux simples visiteurs de votre arbre.

3 choix possibles : 
• “semi-masqué” : seul le nom et le prénom des contemporains sont affichés, sans dates ni lieux. C’est l’option par défaut. 
• “privé” : rien n’apparaît, c’est comme si la personne n’était pas dans votre arbre   
• “public” : tout est visible, nom, prénom, dates, lieux

Le choix d’afficher les contemporains, même en mode semi-masqué, peut engendrer des mécontentements, c’est pourquoi vous pouvez forcer le masquage de certaines personnes. De même, le choix de masquer tous ses contemporains avec l’option “privé” est une option garante de sécurité, mais elle pose quelques problèmes d’accès à votre arbre : si la souche de l’arbre est masquée, il est impossible aux visiteurs de savoir où vous-même vous situez dans votre arbre.
Pour pallier cela, vous pouvez choisir de forcer l’affichage de certaines personnes, au cas par cas. Vous pouvez donc ainsi masquer en totalité vos contemporains, à l’exception de vous-même, parents et grands-parents vivants.

Vous avez la possibilité de créer autant de comptes que vous le souhaitez, et gratuitement.
Si vous prenez un compte « prémium », il ne sera actif que sur un seul de tous vos comptes créés.
Dans le bandeau de présentation, vous avez « une aide » : n’hésitez pas à l’utiliser en cas de problème.
Pensez également aux forums.

1. INSCRIPTION & AIDE EN LIGNE

L’inscription est simple : bouton en haut et à droite dans le menu figurant sur toutes les pages du site (en rouge pour l’inscription) Ensuite, il vous suffira de renseigner à chaque fois
- votre IDENTIFIANT : ce sera votre pseudonyme (vous ne pourrez plus le changer à moins de créer un autre compte)
- votre MOT DE PASSE : choisissez un mélange de chiffres et de lettres, facile à mémoriser (ou bien prenez un carnet !) ; contrairement à votre identifiant, vous pourrez modifier le MDP.

Pour accéder à votre compte
Il est également possible de se connecter via FACEBOOK.
Pas d’accents ni de caractère, de ponctuation, ni de lettres extraites d’un autre alphabet

Vous créez votre arbre, vous le publiez, vous l’enrichissez d’actes et de photos. Des alertes automatiques vous informent toutes les semaines des nouvelles mises en ligne.

Vous y trouverez :   
• des centaines de milliers d’arbres généalogiques accessibles de façon totalement gratuite, et déposés par tous,   
• un fonds iconographique important, composé de cartes postales anciennes, de photos de famille, de photos de tombes, de monuments commémoratifs ou encore de blasons, 
• des centaines de registres entiers numérisés et plusieurs centaines de milliers d’actes isolés,   
• une bases de relevés d’état-civil : une partie gratuite est déposée par les adhérents, une autre payante est fournie par diverses associations,   
• des centaines de milliers d’ouvrages numérisés (sous condition),   
• une encyclopédie libre de la généalogie,   
• un blog et une communauté virtuelle de généalogistes,   
• des forums de discussion...
La base de données Généanet est en libre accès. Par contre, pour approfondir votre recherche, il vous faut vous inscrire. Vous contribuez ainsi à de nombreuses bases de données ; vous partagez et échangez vos informations avec d’autres passionnés.

Un peu d’histoire

Geneanet a été fondé par des passionnés de généalogie en 1996 sur une idée simple : proposer un site sur lequel les généalogistes iraient partager le fruit de leurs recherches. Trois passionnés de généalogie et d’informatique, Jacques Le Marois, Jérome Abela et Julien Cassaigne ont l’idée de partager dans une même base de données, non pas l’intégralité de leurs arbres généalogiques respectifs mais ce que les généalogistes appellent dans leur jargon une « liste-éclair ».

Une liste-éclair est une liste de patronymes associée aux communes dans lesquelles ont vécu ses ancêtres ; cette liste est complétée par des dates de début et de fin au cours desquelles on possède des informations ; en comparant deux listes-éclairs, il est aisé de vérifier s’il y a des patronymes en commun.Vingt ans après sa création, Geneanet est LE premier site de généalogie en Europe ; il existe également un autre site « FILAE ».
Geneanet a donc créé en 2001 « Geneanet Premium » pour offrir des fonctions avancées et financer son développement. Le site n’est payant que pour ceux qui le décident.L’objectif d’un tel modèle « gratuit ou payant », très répandu dans le milieu des sites internet et des App mobiles, est d’attirer le plus grand nombre d’utilisateurs en vous laissant toutefois le temps de découvrir le site et ses services.


Freemium ou premium ?

S’y abonner vous dispense de voir de la publicité, vous donne des accès plus rapides à l’information et des accès gratuits à diverses bases de données ; Généanet encourage une participation collaborative.