Généalogie d'une famille ordinaire

Avec la généalogie, on a toujours l’impression d’être novice car tous les jours, on apprend….
De nouveaux logiciels sortent, les anciens se perfectionnent, des sites apparaissent sur le web tandis que d’autres disparaissent et les archives départementales ne cessent de rafraîchir leur « vitrine ».

Avec SYNAPSE91 où j’ai le plaisir d’animer quelques ateliers, le partage des connaissances est toujours un enrichissement ; ne dit-on pas que l’on apprend toujours de ses erreurs….. et de ses blocages !

Pour bien débuter la généalogie de votre famille, partez de ce que vous connaissez le mieux, c’est-à-dire : vous !
Choisissez ensuite une branche : celle de votre père ou bien celle de votre mère ;  pour la génération de vos parents, il vous faudra leur acte de naissance et surtout l’acte de mariage, qui me semble le plus complet au regard des filiations mentionnées.

Pour la génération de vos grands-parents, même procédé, et ainsi de suite…

Certains ne s’intéressent qu’à leurs ancêtres directs et c’est bien dommage ; avec les collatéraux, vous avez la possibilité de mieux connaître l’histoire de vos aïeux.

Vous pouvez commencer par recueillir des informations de base sur votre famille auprès de parents vivants. Vous utilisez ces informations pour rechercher des documents historiques dans les registres d’état civil, les registres paroissiaux, les recensements et les listes électorales.

Même à l’heure du numérique, il est important d’écrire ; alors saisissez toutes les informations généalogiques que vous récolterez, de préférence dans un cahier, et surtout pas de feuilles volantes : vous risquez d’égarer des heures de recherche !

Ensuite, retranscrivez vos données dans un logiciel : et faîtes régulièrement des sauvegardes !
Grâce à tous vos efforts, vous pourrez retracer l’histoire de votre famille sur plusieurs générations, découvrir des ancêtres que vous ne connaissiez pas et comprendre comment votre famille s’est déplacée et a évolué au fil du temps.

Bien sûr, vous aurez des moments d’incertitude, de lassitude, de désespoir ; la pratique de la généalogie est une véritable passion même si elle nécessite méthodologie, rigueur et pugnacité...

Chaque recherche est unique et peut nécessiter des approches et des ressources différentes en fonction des informations disponibles et des objectifs de la recherche.

N’hésitez pas à multiplier vos sources en croisant vos données : actes d’état civil ou paroissiaux, tables décennales, recensements…

Ces conseils devraient vous aider à organiser efficacement vos recherches généalogiques.

Vous bloquez ? Vous avez besoin d’un petit coup de pouce ? Adressez-moi un message : je répondrai du mieux que je peux… et quelquefois, en réfléchissant ensemble, on peut trouver une solution…

Bonne chance dans vos recherches et belles trouvailles !